Yann Arthus Bertrand : il faut une révolution spirituelle.

Selon Yann Arthus Bertrand, pour stopper les effets du réchauffement climatique, il faut une révolution, pas économique, pas politique, pas scientifique mais spirituelle.

 

Ce contenu a été publié dans citoyenneté, gouvernance. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.