Diagnostic

Aujourd’hui la plupart des référentiels  « éthiques » proposent en guise de diagnostic, un inventaire du négatif, des pratiques répréhensibles, voire illégales.

Il me paraît préférable d’adopter plutôt une démarche positive, du type « 5 niveaux de maturité » du management , inspirée des recommandations de l’ISO 9004, ou CMM – CMMI (applicables au projets informatiques) :

  1. Niveau initial : Les facteurs de réussite des projets ne sont pas identifiés, la réussite ne peut donc être répétée (par dérision, ce niveau est aussi nommé héroïque ou chaotique).
  2. Niveau reproductible : Les projets sont pilotés individuellement et leurs succès sont répétables.
  3. Niveau défini : Les processus de pilotage des projets sont mis en place au niveau de l’organisation par l’intermédiaire de normes, procédures, outils et méthodes.
  4. Niveau géré : La réussite des projets est quantifiée. Les causes d’écart peuvent être analysées.
  5. Niveau optimisé : La démarche d’optimisation est continue.

Cette échelle de maturité peut se transposer aux processus de la démarche éthique, intégrés aux processus de management.

Laisser un commentaire